Fantastique·Jeunesse

La magie de Paris, tome 1 : Le coeur et le sabre d’Olivier Gay

couv49616524


 

Titre : La magie de Paris, tome 1 : Le cœur et le sabre
Auteur : Olivier Gay
Date de parution : 18 Octobre 2017
Éditeur : Editions Castelmore
Pages : 319
Thèmes : Jeunesse, Fantastique
Prix : 14,90 €

 


 

Résumé

Chloé, élève en seconde, assiste un jour par hasard à un combat à l’épée entre Thomas, un élève d’une autre classe qu’elle connaît à peine, et une sorte de démon. L’adolescente tente d’intervenir mais est blessée et perd connaissance. A son réveil, la créature est morte et Thomas lui explique qu’il est un mage et que sa mission est de repérer et fermer les failles vers le monde des démons.

 


 

Mon Avis

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions Castelmore et le site NetGalley pour ce tome que j’ai vraiment adoré. Je dois bien avouer que j’ai tout d’abord été attirée par cette belle couverture et franchement, ma lecture a été une réelle bonne surprise.

Parlons un peu de l’histoire, on découvre Chloé une jeune lycéenne qui se sent bien trop différente de la « normal ». Elle est très grande, au point que les autres élèves l’appellent « le Tank ». Mais elle pratique aussi l’escrime et elle est même vraiment très douée ! Un jour, après son entraînement collectif d’escrime, Chloé décide de rester s’entraîner seule dans la salle de sports et est prise par hasard dans un combat à l’épée, entre Thomas, également lycéen et entre un Goule (un démon). Chloé décide alors d’intervenir mais finit blessée de ce combat. Après ce combat, Thomas lui explique alors qu’il est un mage et que sa mission est de trouver et fermer les failles vers le monde des démons. Il est en effet rentré en tant que lycéen dans le lycée de Chloé uniquement parce qu’une faille est ouverte en plein milieu. Mais Thomas n’a pas tout dit à Chloé et je peux vous dire que les révélations mon laissé sur le cul ahah.

 

J’ai tout d’abord beaucoup apprécié le fait que l’on rentre directement dans l’histoire et l’action. L’histoire ne met pas 50/100 pages à démarrer et ça c’est super. En fait, une fois avoir commencé ma lecture je n’ai pas réussi à lâcher ma liseuse, tout simplement. La plume de l’auteur est tellement fluide que ça se lit tout seul. En plus il y a un mélange d’écriture, à la fois classique et très moderne (avec le langage jeune) et c’est un combo qui marche vraiment très bien. D’ailleurs, Olivier Gay arrive très bien à nous faire mariner comme Thomas fait mariner Chloé en mettant du temps à répondre à toutes ses questions par rapport aux mages. Ce qui fait qu’on découvre l’univers de ce tome au fur et à mesure, comme Chloé. J’ai vraiment hâte de lire le second tome, parce que je veux en savoir plus, j’ai encore tellement de questions en suspens. Puis parlons un peu de cette fin ! J’ai été TELLEMENT SURPRISE OMG ! Je m’y attendais tellement pas ahah. Du coup, vivement février pour la suite.

Parlons un peu des personnages, Chloé tout d’abord est une fille différente des autres, courageuse et très dévouée. Elle a quelques problèmes familiaux mais n’en parle pas. J’ai beaucoup apprécié la découvrir, c’est vraiment le genre de personnage féminin dont je ne me lasse pas. Une fille bien badasse qui sait se battre !
Thomas est un mage avec un style plutôt emo. Il est toujours dans l’humour, même dans les situations les plus gênantes. Durant tout le roman je me suis vraiment demandé si les pouvoirs de Thomas étaient si peu puissants. Mais arrivé à la fin j’ai eu la réponse à ma question et du coup j’ai davantage aimé ce personnage.
Enfin, David, le personnage dont tout le monde tombe sous son charme de bad boy. Aucune galanterie envers Chloé, méchant, mais malgré tout ça, elle arrive quand même à penser à lui plus qu’elle ne le devrait. C’est vraiment le personnage dont je souhait plus en savoir.

Dans l’ensemble, je n’étais pas loin du coup de cœur. Il me manquait peut-être un peu plus d’explications par rapport à cette fin (oui, pour une fois, je voulais des pages en plus). J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteur et son univers. Une fin des plus frustrantes, mais qui nous donne directement envie de lire la suite. Je le conseille très fortement.

 

  • A lire si vous aimez :
    – Les histoires prenantes dès le début
    – Un univers fantastique simple mais qui fonctionne
    – Une héroïne badasse

 

  • Passez votre chemin si vous n’aimez pas :
    – Le fantastique
    – Le trop jeunesse

17/20

Lu en partenariat avec

pro_reader

Logo_Castelmore_noir

Merci de votre visite !

Publicités
Fantastique·Jeunesse

Léger comme une plume de Zoe Aarsen

couv35892455


 

Titre : Léger comme une plume
Auteur : Zoe Aarsen
Date de parution : 13 Septembre 2017 (Français)
Éditeur : Editions Hachette (Hors-Série)
Pages : 400
Thèmes : Jeunesse, Fantastique
Prix : 18 €

 


 

Résumé

L’heure de gloire de McKenna est arrivée. Elle a intégré le groupe d’Olivia, la reine du lycée, et est invitée au bal de fin d’année par le frère de celle-ci. McKenna ne pouvait rêver mieux. Enfin… jusqu’à la fête d’anniversaire d’Olivia. Ce soir-là, une nouvelle, Violet, propose de jouer à « Léger comme une plume, raide comme la mort ». Durant la partie, elle imagine les morts de la belle Olivia, de la provocante Candice et de l’athlétique Mischa.

Ces propos morbides mettent McKenna mal à l’aise mais, après tout, ce n’est qu’un jeu, n’est-ce pas ? ⚠ SPOIL ⚠ Une semaine plus tard, le jeu n’a plus rien d’amusant : Olivia meurt dans un accident de voiture, exactement comme l’avait prédit Violet. Avec l’aide de son voisin Trey, McKenna cherche à découvrir quelle sorte de malédiction Violet semble avoir déclenchée. Plus la popularité de Violet grimpe, plus McKenna et Trey sentent que le temps presse. 

Le nouvel « accident » est pour bientôt. ⚠ SPOIL ⚠

 


 

Mon Avis

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions Hachette et le site NetGalley pour ce roman.

Parlons un peu de l’histoire, on découvre McKenna qui rentre en première au lycée. Mais physiquement, elle a complètement changé depuis son année de seconde. Elle a minci, elle a de nouveaux vêtements à la mode et elle est devenue beaucoup plus féminine. Grâce à ce changement, elle intègre le groupe de filles populaires du lycée, son rêve, enfin jusqu’à la fête d’anniversaire d’Olivia. Olivia était la fille la plus populaire, la plus belle et surement la plus riche aussi.
C’est lors de cette fête d’anniversaire entre filles, que leurs destins à toutes à changé. Violet, nouvelle dans le groupe, tout comme McKenna, propose de jouer à « Léger comme une plume, raide comme la mort » ! Un jeu où le but est de raconter la mort des participants. Durant la partie, Violet imagine les morts de tout le monde, de la belle Olivia, de la provocante Candice et de l’athlétique Mischa, sauf McKenna dont elle ne voit que du feu.
⚠ SPOIL ⚠ Vous vous en doutez, une semaine plus tard, Olivia meurt dans un accident, comme Violet l’avait décrit. Tout est exactement pareil. C’est à ce moment-là que McKenna, Mischa et Candace réalisent que le jeu est réel et qu’elles sont les suivantes ! ⚠ SPOIL ⚠

Le début de l’histoire commence très doucement, voire trop à mon goût. Je m’explique, on nous expose beaucoup que McKenna, le personnage principal n’était pas populaire avant, que maintenant qu’elle a maigri et qu’elle est belle, la popularité s’ouvre à elle, comme par magie. Déjà le système de popularité, m’énerve au plus au point, et en sachant que l’auteur nous le répète assez durant tout le roman. Vous comprendrez que j’en ai vite une marre qu’on nous rabâche par quoi elle était passé pour être populaire. Moi, quand j’ai lu le résumé, tout ce que je voulais savoir au plus vite, c’était le pourquoi du comment de ce jeu et de Violet. Mais le début est tout simplement une histoire de lycéenne normale. Dut le fait que j’ai eu du mal à rentrer dans ma lecture. Une fois arrivé au premier rebondissements je me suis dit que ça allait enfin avancer et bouger. Mais..non, pas vraiment en fait. Elles sont toujours dans le déni, elles ne réalisent pas vraiment qu’elles sont en danger. C’est vraiment vers la dernière partie du roman où j’étais à fond dedans. C’est bien dommage, parce qu’il y avait vraiment de quoi faire avec cette histoire. Mais il y a tellement de longueurs et de paragraphes inutiles à l’histoire que j’ai été déçu.

Parlons un peu personnage, parce que oui, j’ai beaucoup à dire sur McKenna.. Dès le début, elle se montre seulement intéressée par sa nouvelle popularité, sa réputation et son poids. Elle est complètement obnubilée par son poids, c’est pour ça qu’elle ne mange plus rien de sucrer etc.. Comme je l’ai précisé plus haut, d’accord elle est devenue populaire parce qu’elle a perdu du poids et qu’elle s’est embelli, mais pas besoin de nous le rabâcher sans cesse, on s’en fiche ! Vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment apprécié McKenna ! Heureusement qu’il y avait Trey !
Trey, le beau voisin de McKenna. C’est le personnage que j’ai le plus apprécié, c’est même grâce à lui que j’ai continuer ma lecture. Parce qu’il est vraiment à fond pour découvrir ce phénomène étrange relier à ce jeu. Le seul pas concerné et le seul à réellement croire que ce n’est pas normal. 
Sinon Candace et Mischa sont deux filles populaires, chacune avec un caractère bien différent. J’aurais peut-être voulu en savoir un peu plus sur elles.
Puis Violet, on en sait enfin un peu plus sur elle vers la dernière partie du roman et c’était vraiment trop long pour moi.

Dans l’ensemble j’attendais vraiment mieux et j’ai été déçu. Mais j’ai quand même été prise dans l’histoire, un peu tard, mais j’étais quand même dedans. Pour qu’au final, la fin n’en soit pas vraiment une. McKenna n’est pas un personnage dont je me souviendrais longtemps. Heureusement qu’il y avait Trey, car c’est vraiment lui qui donne un sens à l’histoire de base.

 

 

  • A lire si vous aimez :
    – Les histoires de lycéens
    – Les jeux occultes

 

  • Passez votre chemin si vous n’aimez pas :
    – Les longueurs
    – Un personnage principal insupportable
    – Le très peu d’actions

 

13/20

Lu en partenariat avec

pro_reader

hachetteromans

Merci de votre visite !