Contemporain·Jeunesse

Mes hauts, mes bas & mes coups de coeur en série de Becky Albertalli

couv57557500


 

Titre : Mes hauts, mes bas & mes coups de cœur en série
Auteur : Becky Albertalli
Date de parution : 6 Septembre 2017 (Français)
Éditeur : Editions Hachette
Pages : 380
Thèmes : Jeunesse, Contemporain
Prix : 16,90 €

 


 

Résumé

J’ai une chose à vous avouer :
je suis une serial crusheuse.
Un vrai cœur d’artichaut.

Jusqu’à maintenant, j’ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur.
Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZÉRO baisers, ça ne compte pas.
En même temps, c’est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau!

Cassie, ma sœur jumelle, pense que ça craint.
Sauf que Cassie n’a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu’elle préfère les filles.
D’ailleurs c’est sa copine qui m’a présenté Will, alias LE mec parfait.
Là, je le sens, mon crush numéro 27 sera le bon.

Enfin, je crois ?

 


 

Mon Avis

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions Hachette Romans et le site NetGalley pour ce roman dont j’ai particulièrement craqué pour la couverture. Puis je ne pouvais pas passer à côté de l’auteure de « Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens » !

Parlons un peu de l’histoire, on découvre Molly, une jeune adolescente de 17 ans, mal dans sa peau, pour plusieurs raisons, notamment son inaptitude à avoir un petit ami. Molly regarde plutôt les garçons de loin, et d’avoir des coups de cœur. Plus exactement, 26 coups de cœur à son actif. Mais Molly commence à vouloir changer, à prendre son destin amoureux en main. C’est pour cela qu’elle est sûre que son prochain coup de cœur, sera le bon. Dans toutes les péripéties de Molly on retrouvera sa sœur jumelle Cassie, complètement différentes de Molly, qui aidera à sa manière sa sœur pour trouver l’amour. Mais après tout, l’amour ne se commande pas, il vous tombe dessus quand vous ne vous y attendiez pas et c’est ce que Molly va comprendre.

Dans l’ensemble c’est plutôt une bonne histoire de Young Adult, plutôt originale pour ses personnages atypiques et ça fait vraiment du bien. Parce que dans ce roman vous allez avoir le droit à des relations homosexuelles, à des dialogues avec textos etc.. Une histoire qui est enfin dans l’air du temps. C’est ce que j’ai beaucoup apprécié durant ma lecture.

Parlons des personnages justement, Molly est mal dans sa peau, et ne se trouve pas du tout attirante, c’est ce qui la différencie des personnages de Young Adult habituel. Je me suis beaucoup mise à la place de Molly, j’étais comme elle en étant adolescente, je me suis retrouvé en elle à plusieurs reprises. C’est surement pour ça que je me suis beaucoup attaché son personnage. Mais c’est aussi à cause de ça que j’ai eu du mal dans ma lecture. Parce que ça me faisait rappeler des mauvais souvenirs de mon adolescence. Du coup, même si l’histoire est bien, j’ai eu du mal à avancer.
Cassie, la (fausse) sœur jumelle de Molly, est tout son contraire, très sûre d’elle, attirante et homosexuelle. Je n’ai pas spécialement apprécié Cassie, je  comprends tout à fait qu’elle veuille aider sa sœur à trouver l’amour, mais elle insistait de trop et c’est le genre de personne que j’ai du mal à apprécier. Puis j’ai trouvé qu’elle était très égoïste par rapport à Molly.
Sinon j’ai directement apprécié le personnage de Reid ! Lui aussi est un personnage complètement différents des stéréotypes des Young Adult et franchement, ça fait du bien. Parce que bon, les canons et les muscles à gogo, des fois ça ne fait pas tout et surtout ça fait du bien de voir autre chose.
Enfin j’ai beaucoup aimé les mamans de Molly, elles étaient tellement adorables et tellement à l’écoute.

Dans l’ensemble j’ai bien aimé cette histoire mais il y a eu quand même quelques bémols. Je m’attendais un peu à une tournure différente que celle qu’à pris l’auteure. Je m’attendais à avoir une belle leçon de vie à la fin du roman, qui m’aurait permis d’oublier que j’avais eu du mal à avancer durant ma lecture. Mais finalement, cette leçon de vie n’est jamais venue.. J’ai été déçu par rapport à ça. Toutefois, c’est un très beau roman, original et très intéressant ! Outre les multiples histoires d’amour, en fond se joue un événement très marquant ! L’auteure aborde avec justesse et sensibilité, les relations amoureuses, amicales et familiales d’une adolescente en pleine transformation. Un livre que je conseille notamment pour sa première partie, à toutes les adolescentes en mal d’amour.

 

  • A lire si vous aimez :
    – Les romances
    – Les personnages atypiques
    – Une histoire originale

 

  • Passez votre chemin si vous n’aimez pas :
    – Qu’il n’y ai pas d’action

 

16/20

Lu en partenariat avec

pro_reader

 

hachetteromans

Merci de votre visite !

Publicités
Contemporain·Jeunesse

Parole d’un bad boy d’Ana Paige

couv11796749


 

Titre : Parole d’un bad boy
Auteur : Ana Paige
Date de parution : 16 Août 2017 (Français)
Éditeur : Editions Hachette (Bloom)
Pages : 268
Thèmes : Jeunesse,  Contemporain
Prix : 14,90 €

 


 

Résumé

Il paraît que je suis crâneur, orgueilleux, insolent, fouteur de merde, que je ne m’intéresse qu’aux filles et aux soirées entre potes. Ah oui, et aussi que je ne pense qu’à me battre. Ce n’est pas faux… Surtout pour les filles. Et alors ? En terminale, Tristan a une solide réputation de bad boy et fait tout pour l’entretenir. Un jour, il se retrouve en cours à côté d’une ravissante petite brune, Annabeth. Intrigué, Tristan essaye tant bien que mal d’attirer son attention, mais sa voisine l’ignore obstinément. En plus de son dédain affiché, cette fille semble capable de mettre à nu chaque blessure qu’il s’efforce de cacher. Autant de raisons pour que Tristan soit prêt à tout pour la séduire…

 


 

Mon Avis

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions Hachette Jeunesse et le site NetGalley pour ce roman. Un roman comme on en voit pas mal passer ces derniers temps, issus de Wattpad. Le résumé me plaisait, mais c’est parce que l’auteur vient de Wattpad que j’ai voulu lire son histoire et avoir mon propre avis.

L’histoire se concentre sur Tristan, lycéen plutôt beau gosse et populaire. Mais surtout, il est « crâneur, orgueilleux, insolent et fouteur de merde ». Le vrai bad boy par excellence. Il ne s’intéresse pas vraiment aux cours, il est même très souvent absent. Mais un jour, où il arrive en retard en cours, il se voit être déplacé à côté de quelqu’un d’autre, cette personne, c’est Annabeth. Il a plutôt l’habitude que les filles se jettent à ses pieds, mais Annabeth est différente. Elle s’en fout complètement de lui et l’ignore. En faisant ça, elle ne s’attendait pas à ce que Tristan s’intéresse à elle. On va donc suivre la relation de Tristan et Annabeth. Mais on va également en savoir plus sur la famille de Tristan, le pourquoi du comment il s’en fout de tout.

Parlons un peu des personnages. Tristan est pour moi, plus décrit comme un « sale gosse » qu’un bad boy. Pour moi un bad boy ce n’est pas ce qu’est Tristan. Donc c’est vraiment ce qui m’a le plus déçu. Je m’attendais à autre chose. Parce que, au début, je dois bien avouer, que je n’appréciais pas du tout son attitude. C’était peut-être un peu extrême à mon goût. Mais au fur et à mesure que j’avançais dans l’histoire, et que j’en apprenais plus sur lui et sa famille, je commençais à l’apprécier.
Annabeth est une élève lambda qui n’est pas forcément remarquée par les garçons. Plutôt bonne élève, elle ne s’intéresse pas vraiment aux garçons. Comparé à Tristan, j’ai beaucoup apprécié le personnage d’Annabeth. Elle n’a rien d’exceptionnel mais malgré tout, j’ai su l’apprécier.
Je ne vais pas vous parler de tous les personnages, évidemment, mais j’aimerais vous parler de Manuel, le meilleur ami de Tristan. Ils se connaissent par cœur et ont la même passion qu’est la boxe. C’est le personnage que j’ai le plus aimé. C’est un personnage secondaire, oui, mais pour moi il est l’un des plus importants. On rêverait tous d’avoir un meilleur ami comme lui.

Comme je le disais un peu plus haut, je m’attendais à autre chose en ayant lu le résumé. Du coup oui, j’ai été déçu, mais ça n’empêche pas que j’ai plutôt bien apprécié ma lecture. Il s’est très vite lu. Malgré beaucoup de clichés, voire même trop de clichés, j’ai toujours voulu lire la suite après chaque fin de chapitre. C’est loin d’être une histoire originale, des Tristan et des Annabeth, on en voit un peu partout dans les Young Adult. Pour moi, ça a été une bonne lecture mais rien d’exceptionnel.

Pour conclure, ça a été une bonne lecture malgré des clichés très présents. Je vous le conseille.

 

  • A lire si vous aimez :
    Les histoires d’amour d’adolescents
    Les histoires de familles compliquées
  • Passez votre chemin si vous n’aimez pas :
    Les clichés trop présents
    Les histoires simple

 

14/20

Lu en partenariat avec

pro_reader

téléchargement

Merci de votre visite !

Contemporain·Jeunesse

Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers de Benjamin Alire Saenz

couv9116509


 

Titre : Aristote et Dante découvrent les Secrets de l’Univers
Auteur : Benjamin Alire Saenz
Date de parution : 18 Juin 2015 (Français)
Éditeur : Editions Pocket (Jeunesse)
Pages : 359
Thèmes : Contemporain, Jeunesse
Prix : 17,90 €

 


 

Résumé

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

 


 

Mon Avis

Vous avez surement dû voir passer ce roman partout l’année de sa sortie et même encore après. Cette histoire a été un tel succès que bien évidemment je voulais la découvrir et en faire mon propre avis. Mais tout cet engouement m’a un peu fait peur, dans le sens où je savais que j’allais en attendre énormément, alors j’ai préféré le laisser un peu traîner dans ma PAL, et vous savez quoi ? J’ai tellement bien fait ! Je me suis donc lancé dans cette lecture en ayant presque oublié le résumé et c’était juste parfait.

L’histoire se passe dans la fin des années 80 dans deux familles américaines d’origine mexicaine. On suit Aristote, garçon plutôt solitaire, en colère et en pleine puberté. Pas facile de savoir qui on est, de s’assumer et se trouver à cet âge. Aristote n’est pas la personne la plus attachante et la plus expansive que vous rencontrerez dans d’autre romans mais pourtant il m’a beaucoup touché. Puis on a Dante, un réel rayon de soleil, toujours le sourire et toujours à voir le bon côté chez les gens. Dante apporte vraiment le côté frais à l’histoire. Les deux protagonistes sont très différents et pourtant, l’alchimie passe immédiatement.

La lecture est vraiment très fluide, ça se lit à une vitesse folle. On ne voit vraiment pas les pages défilées et j’ai aimé ce côté du roman. Plus j’avançais dans l’histoire et plus je me disais que l’histoire était sympathique, mais simple. Une lecture bien agréable et je me suis quand même demandé pourquoi ce roman avait fait autant parler de lui, et c’est en finissant le livre que j’ai compris. Que j’ai compris que cette histoire est très belle, avec tellement de questions que l’on aurait pu se poser en étant adolescent. Je me suis prise plusieurs claques à la fin de ce roman.

Pour conclure, ce livre est une vraie quête d’identité à ce moment clé qu’est l’adolescence. Une histoire à mettre entre les mains d’adolescent qui se cherchent. Je ne sais pas pourquoi ça n’a pas été un coup de cœur pour moi, mais ça n’en était vraiment pas loin en tout cas. Je peux donc que vous le conseiller !

 

 

4/5

4

 

Merci pour votre visite !