Cinéma

[Cinéma] – Valérian et la Cité des mille planètes

VALERIAN_Int'l Payoff France_120x160 @25%.indd


 

Titre : Valérian et la Cité des mille planètes
Durée : 2h18
Réalisateurs : Luc Besson
Date de sortie : 26 Juillet 2017
Genre : Science-Fiction, Aventure, Action

 


 

Résumé

Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers.

 


 

Mon Avis

A la base, je souhaitais regarder ce film, mais pas forcément au cinéma. Parce que j’aime beaucoup ce que fait Luc Besson, mais pour une fois, ne pas voir un de ses films au cinéma ne m’aurai pas dérangé. Mais le chéri a voulu le voir au cinéma, donc je l’ai suivi avec plaisir.

Pour commencer, je peux dire que j’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel ce passe toute l’histoire. Le fait que toutes les espèces vivent ensemble au lieu de se faire la guerre, c’est la partie que j’ai beaucoup appréciée. Les décors et les couleurs sont justes à couper le souffle. Par moments je me suis demandé si ce n’était pas un peu de trop, parce que je me perdais pas mal. Mais après réflexion, l’univers est comme ça et ça lui correspond plutôt très bien. Donc pour ce qui est de l’histoire dans l’ensemble, j’ai aimé.

Après, il y a quelque petites choses qui m’ont dérangé. J‘ai trouvé le film un peu long pour moi. Il y a peut-être certains passages qui n’étaient pas nécessaires à mon goût. Ok, il dure 2h18, mais je l’ai trouvé long au bout de même pas 1h..

Je pense que le fait que je n’ai pas du tout apprécié l’actrice principale y a beaucoup joué aussi. Donc, oui, parlons des acteurs. Je trouve que Dane DeHaan était dans l’ensemble bon dans son rôle. Je n’ai pas grand-chose à dire à son sujet. Mais par contre, pour Cara Delevingne… Elle est jolie, ça on est d’accord. Mais désolée, son jeu d’acteur.. Non ! Il y a aucune émotion qui passe sur son visage, elle était complètement lisse à mon goût. J’ai ressenti la même chose dans ses autres films. C’est un très beau mannequin, mais en tant qu’actrice, ça ne passe pas avec moi ! Ah, et petit clin d’œil à Kris Wu que je suis depuis ses débuts, alors le voir dans un film comme Valérian, j’étais trop contente !

Dans l’ensemble j’ai passé un bon moment, mais c’est loin d’être un de mes films préférés de Luc Besson. Le best pour moi c’est LUCY ! J’ai aimé l’univers, l’histoire mais le jeu d’acteur est moyen dans l’ensemble.

 

 

3/5

3

 

Merci pour votre visite !

Manga·Shojo

L-DK tome 1 de Ayu Watanabe

couv27132533 (1)

 


Titre : L-DK tome 1
Auteur : Ayu Watanabe
Date de parution : 7 Janvier 2015 (Français)
Éditeur : Editions Pika (Shojo)
Pages : 172
Thèmes : Manga, Shôjo
Prix : 6,95 €


 

Résumé

Aoi vit seule dans son appartement et le garçon qui vient d’emménager juste à côté n’est autre que Shûsei Kugayama, le prince du lycée qu’elle déteste depuis qu’il a froidement rejeté les avances de sa meilleure amie. Mais ce n’est que le début de ses soucis puisqu’elle va inonder l’appartement de ce dernier par accident et devoir l’abriter chez elle le temps des travaux. Shûsei prend alors un malin plaisir à la taquiner dès que l’occasion se présente. Aoi se trouve ainsi tiraillée entre son amie, à laquelle elle n’ose pas révéler la situation et son nouveau colocataire, qui se révèle peu à peu bien différent de ce qu’elle imaginait…


 

Mon Avis

L-DK est un manga que je souhaitais lire depuis sa sortie. Pourtant j’ai bien mis 2 ans à acheter le premier tome, aller savoir pourquoi. Mais au moins maintenant, je vais pouvoir presque tous les lires d’un coup. Parce qu’il y a déjà 16 tomes de parus ! Donc la suite va être très vite lue !

L-DK est un shôjo tout ce qu’il y a de plus classique, avec ses situations parfois gênantes mais très drôles. On retrouve un genre déjà-vu maintes et maintes fois dans les shôjos : une relation entre un homme et une femme que tout oppose en milieu scolaire. Malgré que cela soit du revu, j’ai plutôt bien accroché à l’histoire ! On sait d’avance comment l’histoire va à peu près se passer, mais il n’empêche qu’on tourne les pages avec plaisir.

J’ai trouvé L-DK un peu plus adulte que les autres shôjos. Bon on n’est pas dans un josei non plus, mais si on le compare à des shôjos plus mignons, je dirais qu’il est un peu plus mature. Il y a quelques scènes qui dégagent une petite atmosphère érotique, des petits sous-entendus et des situations cocasses qui font que ce titre est un cran au-dessus.

J’ai adoré la personnalité de Aoi et de Shûsei. J’ai vraiment très hâte d’en savoir un peu plus sur leurs passés et surtout de voir comment leur relation va évoluer.

En conclusion, c‘était un très bon premier tome, tellement que j’ai enchaîné directement sur la suite ahah.

 

4/5

4

 

Merci pour votre visite !

 

Sorties Livresques

[ Sorties Livresques ] – Août 2017

Hello à tous !

Happy Father's Day!

C’est un petit rendez-vous que j’aimerais mettre en place sur mon blog chaque mois. Chaque fin de mois, je ferais un petit article où je partagerais avec vous les futures sorties livresques du mois qui arrive et qui me font terriblement envie !

On commence donc pour le premier article de ce rendez-vous mensuel, avec les sorties du mois d’août !

 

William Wenton, Tome 1 : Le casseur de codes 

william-wenton,-tome-1---le-casseur-de-codes-946507

« William Wenton s’est toujours demandé pourquoi sa famille a soudainement fui l’Angleterre pour la Norvège, huit ans auparavant, et pourquoi son grand-père a disparu au moment du départ, sans explication.
Jusqu’au jour où le garçon résout le code de la « Machine impossible », récemment arrivée en ville. William se retrouve malgré lui embarqué à l’Institute, une organisation fondée par son grand-père pour préserver un métal secret. Très puissant, le Liridium confère à celui qui l’ingère une force surhumaine. Entre des mains mal intentionnées, il pourrait se révéler dangereux… »

 

SORTIE 17 AOÛT 2017


 

Les contes inachevés, Tome 1 : La vilaine belle-sœur

les-contes-inacheves,-tome-1---la-vilaine-belle-soeur-953847

« En déchirant par mégarde un vieux livre d’images, Kat est téléportée dans le monde de Cendrillon, où elle incarne Katriona, l’une des hideuses belles-sœurs ! En tant que jeune fille de noble lignage, sa vie change du tout au tout et elle doit apprendre à survivre aux lois de ce nouvel environnement, à commencer l’épreuve de passer les portes avec une robe à arçeaux… Pour revenir chez elle, elle va devoir compléter l’histoire, jusqu’à ce qu’ils soient heureux et aient beaucoup d’enfants. Mais les obstacles sont de taille : l’autre belle sœur est belle à s’en damner, la marraine la bonne fée est aux abonnées absentes et le prince – carrément canon, soit dit en passant – déteste les bals.
Dans de telles conditions, arrivera-t-elle seulement à rentrer chez elle… ? » 

 

SORTIE 23 AOÛT 2017


 

Accords corrompus, Tome 1 : Rêves de Glace

accords-corrompus,-tome-1---reves-de-glace-953839

« Olina a 17 ans et est la Tatuma -la princesse- d’Osolis, un monde dominé par la chaleur.
Elle porte un voile depuis sa naissance et personne, pas même elle, n’a jamais vu son visage.
Alors qu’elle subit la tyrannie constante de sa mère et de son oncle, Olina reste une jeune femme forte, drôle et volontaire qui attend d’être reine pour changer les choses.
Quand une délégation de Glacium – un monde fait de glace à l’opposé du sien- arrive en Osolis, Olina est forcée de remettre ses préjugés en question.
Peu à peu, elle se lie d’amitié avec le prince de Glacium et quand celui-ci demande à voir son visage, tout le monde d’Olina va basculer…
Deux sociétés à l’opposé l’une de l’autre, un périple, des personnages principaux et secondaires extrêmement bien travaillés, une héroïne courageuse et qui évolue tout au long des tomes… » 

 

SORTIE 23 AOÛT 2017


 

L-DK, tome 16

l-dk,-tome-16-925070

« Aoi est toujours aussi furieuse depuis que Shûsei a effacé toute sa sauvegarde de jeu et elle entend bien obtenir un dédommagement digne de ce nom. Heureusement, le jeune homme a plus d’un tour dans son sac pour la faire craquer. Les deux amoureux vont également faire la rencontre du petit ami de Moe, même si cette dernière ne semble pas pressée de le leur présenter… Quoi qu’il en soit, l’été bat son plein et bien que, par instants, la température monte entre nos deux héros, Shûsei semble de plus en plus distant. Est-ce déjà la fin de l’idylle ? »

 

 

SORTIE 23 AOÛT 2017


 

 

Don’t worry, Be happy, Tome 1

don-t-worry,-be-happy,-tome-1-953283

« Depuis que son père les a quittées, laissant derrière lui de lourdes dettes, Anzu vit seule avec sa mère… dans la pauvreté. Aussi, son rêve est simple : réussir dans la vie, si possible en gagnant un bon salaire ! La première étape pour ça, c’est bien évidemment de réussir sa vie scolaire, et quoi de mieux sur son C.V. que d’être présidente du bureau des élèves ? La jeune lycéenne, bien qu’en première année, se présente aux élections des délégués, mais va très vite déchanter : détrônée par le beau Seiji, elle ne devient que vice-présidente. Pire que tout, elle découvre que les autres membres du conseil ne sont là que pour des raisons complètement futiles. La popularité et l’apparence sont-ils les premiers critères pour réussir dans la vie ?! Blasée, Anzu réalise que le chemin vers le succès est encore long… Mais pas le temps de tergiverser : déjà, il faut préparer l’année scolaire ! »

 

SORTIE 24 AOÛT 2017


 

So Charming, Tome 1

so-charming,-tome-1-925234

« Depuis toute petite, Nonaka rêve d’avoir un amoureux. Arrivée au lycée, elle n’a toujours pas de petit copain. Elle décide d’enchaîner les soirées, commence un petit boulot, tente de rencontrer des garçons mais rien n’y fait. En réalité, elle a fait la connaissance de quelqu’un : il s’appelle Naoya et il devient son confident. Mais n’y-a-t ‘il vraiment que de l’amitié entre eux ? Il semblerait que Nonaka ne sache pas vraiment ce que c’est qu’être amoureuse. Elle va devoir partir à la conquête de ce sentiment avant de pouvoir franchir le pas. »

 

 

 

SORTIE 25 AOÛT 2017


 

A vous de me dire qu’elles sont les sorties livresques d’août que vous attendez le plus. Je suis très curieuse.

Fantasy·Romance

La fille de braises et de ronces, tome 1 – Rae Carson

La fille de braises et de ronces

 


Titre : La fille de braises et de ronces, tome 1
Auteur : Rae Carson
Date de parution : 9 février 2012 (Français)
Éditeur : Editions Robert Laffont (R)
Pages : 400
Thèmes : Fantasy, Romance
Prix : 16,90 €


 

Résumé

À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l’Élue et l’unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu’elle porte le joyau à son nombril, signe qu’elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu’une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée… Le jour de ses 16 ans, son père l’envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu’une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s’apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger. Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l’amour, pourrait être l’Élue qui sauvera l’humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l’histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l’ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée…

 


Mon Avis

 

La Fille de Braises et de Ronces est un titre qui se trouvait dans ma PAL depuis pas mal d’années et je me suis enfin décidée à le sortir. Au final, je regrette de ne pas l’avoir sorti plus tôt tant j’ai été transportée par cette histoire. Si la suite est aussi bien, il me tarde de la découvrir. Comme souvent, je me suis lancée dans l’aventure de ce livre sans en avoir lu la quatrième de couverture. Ça me laisse le plaisir de découvrir entièrement seule l’histoire et je dois dire, que pour ce premier tome, j’ai bien fait de me lancer sans rien connaître du résumé.

L’auteur a créé un univers original et riche, dans un style plutôt oriental. La découverte du royaume de Joya D’Arena, la traversée du désert…
Ce premier tome est divisé en trois parties principales. Si la première partie pose les bases du roman avec l’univers et la connaissance des personnages, les choses s’accélèrent dans la seconde partie, et l’intrigue prend un nouveau tournant. On entre alors de plein fouet dans la guerre et la résistance. Le récit comporte beaucoup d’actions et de complots politiques et/ou religieux. Élisa est comme ballottée de l’un à l’autre par la force des choses jusqu’à dire stop et prendre enfin les événements en main.
De nombreux rebondissements rendent cette histoire vraiment passionnante car dès que l’on croit avancer en terrain connu, tout s’effondre et l’on doit reprendre notre lecture pour arriver à suivre cette jeune princesse.

J’ai  été surprise de trouver une héroïne très atypique et bien différente des héroïnes que l’on retrouve habituellement dans ce genre de saga. Plutôt obèse, elle n’est pas bien dans sa peau et préfère se consoler en mangeant des pâtisseries.. Malgré son manque de confiance en elle, Élisa a su montrer à tous, ce qu’elle valait ! Le Destin l’a choisie mais elle ne se sent pas capable de faire quoique se soit, elle se pose beaucoup de questions. Au début, elle est plutôt discrète et manque de caractère, mais au cours de ma lecture, elle m’a étonnée à plusieurs reprises, c’est une héroïne qui évolue et ça fait du bien ! J’ai adoré suivre Élisa durant ses épreuves.

Il y a le petit groupe du désert que j’ai beaucoup apprécié à connaître. Mais pourtant, je me suis beaucoup plus attachée au personnage d’Hector le garde royal, alors qu’on ne le voit qu’au début et la fin de ce tome. J’espère le voir beaucoup plus présent dans la suite de cette saga ! Il m’intrigue beaucoup !

Enfin, la plume de l’auteur a su me transporter dans son univers très rapidement. On sent que malgré le côté YA, l’auteur a choisi de laisser un certaine maturité à son histoire. Agréable à lire avec des descriptions simples mais complètes me permettant de m’imprégner facilement dans ma lecture et de bien me représenter les décors.

En conclusion, j’ai rapidement lu ce premier tome et j’ai adoré. Élisa est une héroïne des plus originales ! L’histoire est bien ficelée par l’auteur. Après le seul petit point négatif, ça serait l’action de la fin qui se passe bien trop vite à mon goût, j’en voulais plus ! Mais c’est un tout petit bémol comparé à tous ce que nous offre cette histoire. Je peux que vous le conseiller très fortement ! Ne pas avoir lu le résumé avant de le commencer, a été un plus pour ma lecture !

 

4/5

4

 

Merci pour votre visite !